hand-down

Bulletin d'information Hebdomadaire Nuisances et odeurs N°83

hand-up

N°083

Mardi 7 Janvier 2020


N°83Semaine du Lundi 30 Décembre 2019 au Dimanche 5 Janvier 2020

Relevés Hebdomadaires

18 signalements dont 10 "ODO Public" et 8 signalements "nez" d'intensité supérieure ou égale à 6 ont été recensés pour la période du 30/12/2019 au 05/01/2020 sur le périmètre Induslacq.

Mesures de polluants de la période

Les stations de mesure de polluants Atmo Nouvelle Aquitaine indiquent les informations suivantes :

La procédure d’information et recommandations à la population est déclenchée dès que les moyennes horaires glissantes de deux stations dépassent le seuil de 300 μg/m3 simultanément (avec un différé maximum de trois heures).

Source : Atmo Nouvelle-Aquitaine

Aucune concentration de SO2 élevée n'a été relevée.

Rappel des objectifs qualités : moyenne annuelle de 50 μg/m3 pour le SO2.

Signalements de la période

Signalements ODO Public Signalements ODO >=6 Signalements avec phénomènes gênants
(ODO >=6)
Signalements avec phénomènes gênants
(ODO Public)
Signalement ODO 4 et 5 Signalements >=6 confirmés par Nez formés
Lundi 30/12/2019 2 2 1 2 0 0
Mardi 31/12/2019 2 0 0 0 0 0
Mercredi 01/01/2020 0 0 0 0 0 0
Jeudi 02/01/2020 2 2 1 2 0 0
Vendredi 03/01/2020 1 2 1 0 0 0
Samedi 04/01/2020 3 2 2 1 0 0
Dimanche 05/01/2020 0 0 0 0 0 0
Total 10 8 5 5 0 0
Parmi 0 réponse
aux sollicitations

événements de la plateforme sur la période

Période du 30/12/19 au 05/01/20

Dans le courant de la semaine 1, il y a eu plusieurs odeurs pouvant être attribuées à la fabrication du Bioethanol. En effet, trois notes de «  Sulfurol » le jeudi 02 à Pardies (16h15), le vendredi 03/01  sur Abidos (14h10) et à Pardies (16h20) ont été signalées. De même, trois évocations « pain biscuit » le 31/12 à 10h40, le 03/01 à 11h50 et le 04/01 à 9h30 toutes  à Maslacq, dénotant du fonctionnement de l’industriel BSO. Les intensités perçues étaient au dessus de 6 révélant d’un fort ressenti olfactif, bien que la production soit restée stable, sans évènement particulier pouvant expliquer ces niveaux hauts.

A noter qu’entre lundi 30/12 et le 3 janvier au matin, l’entreprise Messer (proche de BSO) qui récupère normalement le CO2, a été arrêtée. Ce CO2 qui est toujours accompagné d’émanations de « Diacétyle/Fermentation », a alors été émis à l’atmosphère, donc plus propice à ces ressentis. Ce qui explique sans doute les signalements de Diacétyle le lundi 30/12 à 11h50 et à 14h10 à Lacq et  Abidos en plus de l’évocation de Fermentation ressentie à Mourenx vers 15h45.

Le lundi 30/01, un nuage orange était perceptible vers midi au dessus de la plateforme. En effet, l’atelier Sulfate Acide de Nitrosyle d’ARKEMA  a été redémarré vers 11H27. Cet atelier est susceptible d’émettre pour des périodes courtes, des fumées rousses. Ces émissions sont des mélanges d’oxydes d’azote ( NOx) autorisés par arrêté préfectoral. Ce panache roux est émis  régulièrement depuis des années, avec une intensification lors des situations transitoires de l’installation (arrêt – redémarrage).

Vous souhaitez en savoir plus ?