Améliorer la qualité de l’air autour de la plateforme Induslacq


Les odeurs et nuisances sont des problèmes pour les riverains mais aussi pour les industriels d’INDUSLACQ qui ont tout intérêt, autant pour la qualité de vie de leurs salariés que pour la qualité de vie des riverains, à ce que ces odeurs et nuisances soient réduites au minimum et que la qualité de l’air saméliore autour de la plateforme. Toutefois, comme l’ont montré d’autres exemples, la résolution de ces problématiques d’odeurs et de nuisances ne peuvent se concevoir que sur le long terme.

Les industriels s’engagent

Avec le plan d’action proposé le 12 décembre 2017, les industriels d’INDUSLACQ se sont engagés à ce que leurs installations évoluent tant dans leurs équipements (ce qui suppose des investissements significatifs) que dans leurs pratiques de fonctionnement. Ils se sont aussi engagés à travailler à mieux comprendre les problématiques de qualité de l’air, à informer largement l’ensemble des parties prenantes et à dialoguer de manière transparente avec les riverains.

Structurer la démarche de progrès

Après une année 2018 marquée par de nombreuses avancées (investissements chez TORAY et ARKEMA, améliorations du fonctionnement des installations, mise en place de ODO pour faciliter les signalements, formation de nouveaux nez industriels et riverains, publication d’un bulletin hebdomadaire…), en 2019 , nous avons souhaité créer avec ce site Internet un lieu où se retrouve de manière structurée et la plus pédagogique possible l’ensemble des informations concernant les différentes facettes de cette démarche de progrès à long terme engagée autour de la qualité de l’air sur la plateforme.

Philippe Canin, Président de l’ASL INDUSLACQ, pour les industriels d’Induslacq.

Évènement Plateforme

Travaux de maintenance sur le site d’Arkema à Lacq du 18 septembre au 16 octobre 2020

Du 18 septembre au 16 octobre 2020, l’usine Arkema de Lacq prévoit d’arrêter plusieurs de ses ateliers dont l’Unité de Revalorisation de Soufre pour la réalisation de contrôles réglementaires et de travaux de maintenance. Les évents résiduels des ateliers restés en fonctionnement seront orientés sur la torche dans le respect des dispositions réglementaires prévues à cet effet. La réalisation de ces travaux pourrait occasionner la perception d’odeurs désagréables en périphérie du site ainsi que la formation d’une flamme visible par intermittence, de l’extérieur, provoquée par l’usage des torches. Les équipes Arkema s’efforceront de limiter au maximum la durée et l’intensité de ces nuisances. L'industriel présente par avance ses excuses aux riverains et employés de la plateforme qui pourraient être concernés par des désagréments liés à cette situation temporaire.

Ce communiqué de presse s’inscrit dans le cadre du programme Terrains d’entente® développé par Arkema en cohérence avec la démarche de communication à chaud initiée par l’Union des Industries Chimiques et le Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de la Mer. Cette démarche vise à informer le plus rapidement possible la société civile lors de la survenue d’un incident, même mineur, sur un site industriel.

picto bulletin blanc

BULLETIN D'INFORMATIONInformer et partager 


picto vie de la plateforme blanc

VIE DE LA PLATEFORMEAméliorer et investir 


picto études blanc

MESURES ET ÉTUDESComprendre les indicateursde qualité de l'air