hand-down

Bulletin d'information Hebdomadaire Nuisances et odeurs N°82

hand-up

N°082

Mardi 31 Décembre 2019


N°82Semaine du Lundi 23 Décembre 2019 au Dimanche 29 Décembre 2019

Relevés Hebdomadaires

38 signalements dont 28 "ODO Public" et 10 signalements "nez" d'intensité supérieure ou égale à 6 ont été recensés pour la période du 23/12/2019 au 29/12/2019 sur le périmètre Induslacq.

Mesures de polluants de la période

Les stations de mesure de polluants Atmo Nouvelle Aquitaine indiquent les informations suivantes :

La procédure d’information et recommandations à la population est déclenchée dès que les moyennes horaires glissantes de deux stations dépassent le seuil de 300 μg/m3 simultanément (avec un différé maximum de trois heures).

Source : Atmo Nouvelle-Aquitaine

Les concentrations de SO2 les plus élevées sur le quart-horaire ont été relevées :

  • À LAGOR, le Mercredi 25/12/19 à 11h45 ( 3941.3999 µg/m³ )

Rappel des objectifs qualités : moyenne annuelle de 50 μg/m3 pour le SO2.

Signalements de la période

Signalements ODO Public Signalements ODO >=6 Signalements avec phénomènes gênants
(ODO >=6)
Signalements avec phénomènes gênants
(ODO Public)
Signalement ODO 4 et 5 Signalements >=6 confirmés par Nez formés
Lundi 23/12/2019 2 1 1 1 1 0
Mardi 24/12/2019 2 4 3 0 0 0
Mercredi 25/12/2019 4 0 0 0 0 0
Jeudi 26/12/2019 7 2 1 4 0 0
Vendredi 27/12/2019 7 3 2 2 0 0
Samedi 28/12/2019 5 0 0 3 0 0
Dimanche 29/12/2019 1 0 0 0 0 0
Total 28 10 7 10 1 0
Parmi 1 réponse
aux sollicitations

événements de la plateforme sur la période

Période du 23/12/19 au 29/12/19

Sur la semaine 52, le mercredi 25/12 à 7h30, l’atelier Methyl Mercaptan d’ARKEMA a subi un déclenchement intempestif dû à une défaillance de carte électronique, provoquant dans le même temps l’arrêt de l’unité DMDS, et le déclenchement de l’URS. Les évents gazeux ont basculé automatiquement à la torche par sécurité, expliquant la concentration très élevée de SO2 perçue vers 11h30 par la station ATMO NA de Lagor et dépassant le seuil admis. L’URS a été redémarré rapidement, pour récupérer un maximum d’effluents gazeux, et de plus, pour limiter autant que possible la phase de torchage et l’impact des émissions, ARKEMA a procédé à l’arrêt de ses deux ateliers TPS et TBM. La situation est revenue à la normale vers 13h.

 

Du côté du grand public au moins six évocations d’œuf pourri/égout /soufre ont été déclarées dans la semaine à Lacq et à ses alentours. Ces notes  peuvent se rapprocher du bruit de fond de la fabrication de certains composés soufrés  (Methylmercaptan, TBM et ou autres…).

Plusieurs signalements de THT (cinq) et ou de Gaz de ville (cinq) dans la semaine, localisés entre Lacq , Lagor et Abidos. Comme annoncé dans les deux précédents bulletin (N°80 et 81), un plan d’action de recherche de fuite sur toutes les unités de l’industriel Arkema est prévu la semaine 3 en 2020.

 

Vous souhaitez en savoir plus ?