Bulletin d'information Hebdomadaire Nuisances et odeurs N°81

N°081

Mardi 24 Décembre 2019


N°81Semaine du Lundi 16 Décembre 2019 au Dimanche 22 Décembre 2019

Relevés Hebdomadaires

56 signalements dont 26 "ODO Public" et 30 signalements "nez" d'intensité supérieure ou égale à 6 ont été recensés pour la période du 16/12/2019 au 22/12/2019 sur le périmètre Induslacq.

Mesures de polluants de la période

Les stations de mesure de polluants Atmo Nouvelle Aquitaine indiquent les informations suivantes :

La procédure d’information et recommandations à la population est déclenchée dès que les moyennes horaires glissantes de deux stations dépassent le seuil de 300 μg/m3 simultanément (avec un différé maximum de trois heures).
Source : Atmo Nouvelle-Aquitaine

Les concentrations de SO2 les plus élevées ont été relevées :

  • À LAGOR, le Lundi 16/12/19 à 18h00 ( 1323 µg/m³ )
Rappel des objectifs qualités : moyenne annuelle de 50 μg/m3 pour le SO2.

Signalements de la période

Signalements ODO PublicSignalements ODO >=6Signalements avec phénomènes gênants
(ODO >=6)
Signalements avec phénomènes gênants
(ODO Public)
Signalement ODO 4 et 5Signalements >=6 confirmés par Nez formés
Lundi16/12/2019443300
Mardi17/12/2019665300
Mercredi18/12/2019233110
Jeudi19/12/2019963500
Vendredi20/12/2019054010
Samedi21/12/2019222000
Dimanche22/12/2019332300
Total2629221520
Parmi 4 réponses
aux sollicitations

Source : Atmo Nouvelle-Aquitaine
Atmo Nouvelle-Aquitaine, en sa qualité d’animateur de l’observatoire des odeurs autour d’Induslacq, propose désormais un bulletin mensuel des odeurs autour de la plateforme Induslacq. Celui-ci vient compléter les informations opérationnelles délivrées par l’ASL Induslacq toutes les semaines et permet d’avoir une vision exhaustive de la situation odorante sur le bassin mois après mois. Pour consulter le bulletin mensuel des odeurs réalisé par Atmo Nouvelle-Aquitaine, merci d’aller sur le lien suivant :
https://www.atmo-nouvelleaquitaine.org/publications/bulletins-mensuels-des-signalements-olfactifs-autour-de-la-plateforme-induslacq-64

événements de la plateforme sur la période

Période du 09/12/19 au 15/12/19

En cette semaine 51, il a été enregistré  une cinquantaine de signalements (SO2 , THT, "Note Cible - Autre" , Fermentation/Daube »).

Un pic de SO2 a été perçu à la station ATMO NA de Lagor à un niveau élevé sur un quart d’heure le lundi 16/12 à 17h45 (plus de 1000µg/m³). Ce pic correspond à  une valeur moyenne sur 1h de 402 µg/m3  au dessus de 350µg/m3 (la directive 1999/30/CE fixe une valeur limite horaire de 350 µg/m3 à ne pas dépasser plus de 24 fois par an). 

De fait l’URS a été arrêté  en fin de matinée le 16/12/19 pour cause de dysfonctionnement nécessitant une intervention sur la cheminée pour de la maintenance sur le brûleur. Cet arrêt  a eu pour conséquence l’envoi par sécurité des effluents gazeux vers les deux torches : majoritairement BP4/1 (Arkema) et minoritairement BP4/3 (Sobegi), pouvant expliquer ce pic de SO2 .


Pour répondre aux signalements récurrents sur la  présence de THT (6 signalements dans la semaine) et ou de Gaz de ville (2 signalements) autour de Lacq à des niveaux élevés, ARKEMA a prévu d’entamer nouvelle une campagne de recherche de fuite  en tout début d’année 2020 (semaine 3 ). Une campagne de recherche de fuite  par caméra infra-rouge avait déjà  été faite le 25/10/2019 sur l’atelier et stockages THT  et n’avait pas détecté de fuite . Cette fois ci, la campagne de recherche sera faite sur  la totalité des unités d’Arkema ainsi que les stockages et  les racks.

On note, également que la « Note cible » identifiée par le cabinet Osmanthe  a été ressentie neuf fois au courant de la semaine, de l’extérieur Ouest Plateforme, côté Arance jusqu’à Lacq à l’Est, externe plateforme.

Quatre évocations de « Fermentation » dont deux « internes Plateforme », ont été signalées le lundi 16/12/19 (18h40), le mardi 17/12 à 3h20 et 10h45), puis le jeudi 19/12 à 7h30 . A noter que le 17/12, la note « Daube » a été aussi signalée à 11h05. Ces émanations sont liées au fonctionnement de BSO.

 

Vous souhaitez en savoir plus ?
Contactez-nous