hand-down

Bulletin d'information Hebdomadaire Nuisances et odeurs N°81

hand-up

N°081

Mardi 24 Décembre 2019


N°81Semaine du Lundi 16 Décembre 2019 au Dimanche 22 Décembre 2019

Relevés Hebdomadaires

56 signalements dont 26 "ODO Public" et 30 signalements "nez" d'intensité supérieure ou égale à 6 ont été recensés pour la période du 16/12/2019 au 22/12/2019 sur le périmètre Induslacq.

Mesures de polluants de la période

Les stations de mesure de polluants Atmo Nouvelle Aquitaine indiquent les informations suivantes :

La procédure d’information et recommandations à la population est déclenchée dès que les moyennes horaires glissantes de deux stations dépassent le seuil de 300 μg/m3 simultanément (avec un différé maximum de trois heures).

Source : Atmo Nouvelle-Aquitaine

Les concentrations de SO2 les plus élevées ont été relevées :

  • À LAGOR, le Lundi 16/12/19 à 18h00 ( 1323 µg/m³ )

Rappel des objectifs qualités : moyenne annuelle de 50 μg/m3 pour le SO2.

Signalements de la période

Signalements ODO Public Signalements ODO >=6 Signalements avec phénomènes gênants
(ODO >=6)
Signalements avec phénomènes gênants
(ODO Public)
Signalement ODO 4 et 5 Signalements >=6 confirmés par Nez formés
Lundi 16/12/2019 4 4 3 3 0 0
Mardi 17/12/2019 6 6 5 3 0 0
Mercredi 18/12/2019 2 3 3 1 1 0
Jeudi 19/12/2019 9 6 3 5 0 0
Vendredi 20/12/2019 0 5 4 0 1 0
Samedi 21/12/2019 2 2 2 0 0 0
Dimanche 22/12/2019 3 3 2 3 0 0
Total 26 29 22 15 2 0
Parmi 4 réponses
aux sollicitations

événements de la plateforme sur la période

Période du 09/12/19 au 15/12/19

En cette semaine 51, il a été enregistré  une cinquantaine de signalements (SO2 , THT, "Note Cible – Autre" , Fermentation/Daube »).

Un pic de SO2 a été perçu à la station ATMO NA de Lagor à un niveau élevé sur un quart d’heure le lundi 16/12 à 17h45 (plus de 1000µg/m³). Ce pic correspond à  une valeur moyenne sur 1h de 402 µg/m3  au dessus de 350µg/m3 (la directive 1999/30/CE fixe une valeur limite horaire de 350 µg/m3 à ne pas dépasser plus de 24 fois par an). 

De fait l’URS a été arrêté  en fin de matinée le 16/12/19 pour cause de dysfonctionnement nécessitant une intervention sur la cheminée pour de la maintenance sur le brûleur. Cet arrêt  a eu pour conséquence l’envoi par sécurité des effluents gazeux vers les deux torches : majoritairement BP4/1 (Arkema) et minoritairement BP4/3 (Sobegi), pouvant expliquer ce pic de SO2 .

Pour répondre aux signalements récurrents sur la  présence de THT (6 signalements dans la semaine) et ou de Gaz de ville (2 signalements) autour de Lacq à des niveaux élevés, ARKEMA a prévu d’entamer nouvelle une campagne de recherche de fuite  en tout début d’année 2020 (semaine 3 ). Une campagne de recherche de fuite  par caméra infra-rouge avait déjà  été faite le 25/10/2019 sur l’atelier et stockages THT  et n’avait pas détecté de fuite . Cette fois ci, la campagne de recherche sera faite sur  la totalité des unités d’Arkema ainsi que les stockages et  les racks.

On note, également que la « Note cible » identifiée par le cabinet Osmanthe  a été ressentie neuf fois au courant de la semaine, de l’extérieur Ouest Plateforme, côté Arance jusqu’à Lacq à l’Est, externe plateforme.

Quatre évocations de « Fermentation » dont deux « internes Plateforme », ont été signalées le lundi 16/12/19 (18h40), le mardi 17/12 à 3h20 et 10h45), puis le jeudi 19/12 à 7h30 . A noter que le 17/12, la note « Daube » a été aussi signalée à 11h05. Ces émanations sont liées au fonctionnement de BSO.

 

Vous souhaitez en savoir plus ?