hand-down

Bulletin d'information Hebdomadaire Nuisances et odeurs N°59

hand-up

N°059

Mardi 23 Juillet 2019


N°59Semaine du Lundi 15 Juillet 2019 au Dimanche 21 Juillet 2019

Relevés Hebdomadaires

14 signalements dont 7 "ODO Public" et 7 signalements "nez" d'intensité supérieure ou égale à 6 ont été recensés pour la période du 15/07/2019 au 21/07/2019 sur le périmètre Induslacq.

Mesures de polluants de la période

Les stations de mesure de polluants Atmo Nouvelle Aquitaine indiquent les informations suivantes :

La procédure d’information et recommandations à la population est déclenchée dès que les moyennes horaires glissantes de deux stations dépassent le seuil de 300 μg/m3 simultanément (avec un différé maximum de trois heures).

Source : Atmo Nouvelle-Aquitaine

Les concentrations de SO2 les plus élevées ont été relevées :

  • À LACQ, le Mercredi 17/07/19 à 04h30 ( 220.2 µg/m³ )
  • À LAGOR, le Vendredi 19/07/19 à 20h15 ( 264.9 µg/m³ )

Rappel des objectifs qualités : moyenne annuelle de 50 μg/m3 pour le SO2.

Signalements de la période

Signalements ODO Public Signalements ODO >=6 Signalements avec phénomènes gênants
(ODO >=6)
Signalements avec phénomènes gênants
(ODO Public)
Signalement ODO 4 et 5 Signalements >=6 confirmés par Nez formés
Lundi 15/07/2019 0 1 1 0 0 0
Mardi 16/07/2019 1 3 2 1 1 1
Mercredi 17/07/2019 0 0 0 0 0 0
Jeudi 18/07/2019 3 1 1 2 0 0
Vendredi 19/07/2019 1 1 0 0 0 0
Samedi 20/07/2019 2 1 1 2 0 0
Dimanche 21/07/2019 0 0 0 0 0 0
Total 7 7 5 5 1 1
Parmi 2 réponses
aux sollicitations

événements de la plateforme sur la période

Période du 15/07/19 au 21/07/19

Sur la période d’étude, deux pics de SO2 ont été notés , le Mercredi 17/07/19 à 04h30 ( 220.2 µg/m³ ) à la station ATMO NA de Lacq  et le Vendredi 19/07/19 à 20h15 ( 264.9 µg/m³ ) à la station ATMO NA de Lagor. 

Plusieurs arrêts de l'URS liés au process peuvent expliquer ces pics. En effet,  les effluents gazeux des unités en fonctionnement ont donc été momentanément envoyés (majoritairement) par sécurité sur la torche BP 4/1 d’ARKEMA et (minoritairement) sur la torche BP/3 de SOBEGI les dits-jours, ce qui peut expliquer ces valeurs de SO2.

Une campagne de fabrication ponctuelle de TPS 32 à base de TBM a eu lieu au courant de la semaine 29 chez ARKEMA pouvant s’accompagner d’épisodes plus odorants qu’à l’accoutumée de TBM vers atmosphère, mais la semaine 29, un seul composé soufré à été signalé:  l’Ethylmercaptan (le jeudi 18/07 à 14h50). L’Ethylmercaptan a pu être pris pour du TBM, tous les deux composés étant « soufrés » et « olfactivement » pas loin l’un de l’autre.

Dans la semaine, 62 % des signalements perçus chez les NEZ ont été ceux dont des évocations sont inconnus et donc notifiés en tant que « Autre » et ce, plus particulièrement le mardi.

Il est à noter que cette évocation ne concerne pas exclusivement la «Note cible » recherchée, déclarée par l’ARSIL et faisant l’objet d’une veille olfactive dans le but de la caractériser. En effet, les autres évocations « Autre » font allusion à des notes de type « Sirop d’orgeat », ou différents signalements  non explicites car difficile à définir. 

 

Vous souhaitez en savoir plus ?