hand-down

Bulletin d'information Hebdomadaire Nuisances et odeurs N°54

hand-up

N°054

Mardi 18 Juin 2019


N°54Semaine du Lundi 10 Juin 2019 au Dimanche 16 Juin 2019

Relevés Hebdomadaires

38 signalements dont 20 "ODO Public" et 18 signalements "nez" d'intensité supérieure ou égale à 6 ont été recensés pour la période du 10/06/2019 au 16/06/2019 sur le périmètre Induslacq.

Mesures de polluants de la période

Les stations de mesure de polluants Atmo Nouvelle Aquitaine indiquent les informations suivantes :

La procédure d’information et recommandations à la population est déclenchée dès que les moyennes horaires glissantes de deux stations dépassent le seuil de 300 μg/m3 simultanément (avec un différé maximum de trois heures).

Source : Atmo Nouvelle-Aquitaine

Pas de concentration de SO2  élevée relevée

Rappel des objectifs qualités : moyenne annuelle de 40 μg/m3 pour le SO2 et de 10 et 30 μg/m3 pour les PM2,5 et PM10 respectivement.

Signalements de la période

Signalements ODO Public Signalements ODO >=6 Signalements avec phénomènes gênants
(ODO >=6)
Signalements avec phénomènes gênants
(ODO Public)
Signalement ODO 4 et 5 Signalements >=6 confirmés par Nez formés
Lundi 10/06/2019 2 2 1 2 0 0
Mardi 11/06/2019 6 5 3 5 0 1
Mercredi 12/06/2019 5 2 1 3 0 0
Jeudi 13/06/2019 1 1 1 0 0 0
Vendredi 14/06/2019 1 6 3 1 0 0
Samedi 15/06/2019 3 1 1 3 0 0
Dimanche 16/06/2019 2 1 1 1 0 0
Total 20 18 11 15 0 1
Parmi 4 réponses
aux sollicitations

événements de la plateforme sur la période

Période du 10/06/19 au 16/06/19

Pas de pic SO2 élevé sur la période d’étude.

Parmi les signalements des Nez formés de la semaine, le composé « Autre » reste majoritaire (22,2%) sur le THT (16,7%). Cette hausse peut s’expliquer d’abord la nuisance générée, et aussi peut-être par la veille olfactive interne et externe plateforme lancée  depuis la semaine 23 sur la caractérisation de ce dernier. Notons que c’est ce composé « Autre » que les nez formés n’arrivent pas à classer dans le référentiel des Nez et qui sera caractérisée à l’issue de cette veille par le cabinet Osmanthe.

Chez le grand public, on note toujours une importante évocation de Gaz de ville (20%), pouvant peut-être correspondre à ce que les Nez formés ont signalés en tant THT (16,7%). Aucun événement particulier chez l’industriel ARKEMA ne peut expliquer cette hausse de ressentis sur le THT le mardi, le vendredi et le samedi. La production est en fonctionnement normal.

Sur la journée du mercredi 12/06, des ressentis de DMDS, (6h25), Choux (8h10) dans la matinée, peuvent s’expliquer par une réception d’effluents anormalement chargés au niveau de la STEB le mardi matin. Malgré cette réception, la station de traitement des eaux biologiques n’a pas été globalement perturbée. En effet, ces ressentis peuvent probablement s’expliquer par l’inertie du traitement de la STEB de ces effluents (qui peut être long parfois) et les conditions météo qui peuvent plus ou moins accentuer les odeurs.

L’évocation de « Pain/biscuit » le 13/06 à 8h40 sur la route de Lagor vers Maslacq avec un vent originaire du sud-est  peut probablement expliquer des odeurs provenant de BSO.

Ce signalement est peut être à rapprocher de l’arrêt du sécheur A (pour maintenance préventive). En effet, comme à chaque arrêt de sécheur, pour la mise en sécurité, les trappes du sécheur sont ouvertes et de la chaleur s’échappe pendant quelques minutes véhiculant l’odeur caractéristique des sécheurs de drêches de maïs.

 

Vous souhaitez en savoir plus ?