hand-down

Bulletin d'information Hebdomadaire Nuisances et odeurs N°39

hand-up

N°039

Mardi 5 Mars 2019


N°39Semaine du Lundi 25 Février 2019 au Dimanche 3 Mars 2019

Relevés Hebdomadaires

57 signalements dont 29 "ODO Public" et 28 signalements "nez" d'intensité supérieure ou égale à 6 ont été recensés pour la période du 25/02/2019 au 03/03/2019 sur le périmètre Induslacq.

Mesures de polluants de la période

Les stations de mesure de polluants Atmo Nouvelle Aquitaine indiquent les informations suivantes :

La procédure d’information et recommandations à la population est déclenchée dès que les moyennes horaires glissantes de deux stations dépassent le seuil de 300 μg/m3 simultanément (avec un différé maximum de trois heures).

Source : Atmo Nouvelle-Aquitaine

Les concentrations de SO2 les plus élevées ont été relevées :

  • À MASLACQ, le Mercredi 27/02/19 à 11h00 ( 190.8 µg/m³ )
  • À LACQ, le Lundi 25/02/19 à 12h00 ( 173 µg/m³ )

Rappel des objectifs qualités : moyenne annuelle de 50 μg/m3 pour le SO2.

Signalements de la période

Signalements ODO Public Signalements ODO >=6 Signalements avec phénomènes gênants
(ODO >=6)
Signalements avec phénomènes gênants
(ODO Public)
Signalement ODO 4 et 5 Signalements >=6 confirmés par Nez formés
Lundi 25/02/2019 0 2 1 0 0 0
Mardi 26/02/2019 4 2 0 1 1 0
Mercredi 27/02/2019 3 4 0 3 0 1
Jeudi 28/02/2019 4 3 2 3 0 0
Vendredi 01/03/2019 4 3 2 4 1 0
Samedi 02/03/2019 6 9 5 6 0 2
Dimanche 03/03/2019 8 5 1 4 1 1
Total 29 28 11 21 3 4
Parmi 8 réponses
aux sollicitations

événements de la plateforme sur la période

Période du lundi 25/02 au dimanche 3/03/2019

En début de semaine 8, la STEB a  reçu des effluents chargés en DMSO. Cette réception a entraîné une contrainte importante sur le bassin biologique  jusqu’au 27/02,  induisant une fragilisation du bassin biologique.

Les effluents ont donc été détournés du vendredi 01/03  à 17h45 au samedi  02/03 à 9h puis à nouveau dimanche à 13h sur la lagune de secours pour alléger la contrainte sur le bassin biologique. La surface d'échange  avec l'air (lagune + bassin biologique) ayant augmentée et le DMSO s’étant naturellement transformé en DMS, ceci peut probablement expliquer le  nombre élevé de signalements lié au DMS  tout au long de la semaine, avec un pic de signalements le samedi dans la journée. D’autres évocations comme  le « Choux » perçues le jeudi, le vendredi, et « l’Ail » le samedi peuvent décrire aussi l’état de la STEB.

Des signalements dans la semaine de « TBM »  de « Gaz de ville » s’expliquent probablement par le fonctionnement de l’atelier de lors de la fabrication de "IPM : l'Isopropylmercaptan"chez ARKEMA.  Les 2 composés  sont  proches olfactivement parlant. Même si les précautions sont prises pour limiter les nuisances par un système de captage, l'IPM est un composé qui a un fort potentiel odorant et très volatil. La campagne de fabrication de l’IPM est doit se dérouler sur 3 semaines. 

Un pic SO2  inférieure à la valeur limite moyenne règlementaire a été perçu à la station de Maslacq (190.8 µg/m³) le Mercredi 27/02/19 à 11h00. Ce pic est concomitant avec le fonctionnement des torches BP 4/1 et BP4/3 d’ARKEMA et SOBEGI suite à l’indisponibilité de l’URS de 9h30 à 11h30. Par sécurité, les effluents gazeux ont donc été basculés sur les torches respectives. Aucun signalement pouvant se rapprocher du « SO2 « ou de « Brûlé » n’ont été évoqué sur ces tranches horaires.

Par ailleurs des évocations de « Daube» , le jeudi matin , le vendredi midi et dimanche 03/03 dans l’après-midi peuvent être liées au fonctionnement des installations VERTEX BSO. D’autres évocations comme la « Pyrazine » le jeudi à 9h30 et le dimanche vers 17h et de « Pain/biscuit » le dimanche peuvent être liés à l’activité de séchage des drêches. Le régime de marche des installations BSO en semaine 9 était identique à celui de la semaine 8. 

Vous souhaitez en savoir plus ?