hand-down

Bulletin d'information Hebdomadaire Nuisances et odeurs N°31

hand-up

N°031

Mardi 8 Janvier 2019


N°31Semaine du Lundi 31 Décembre 2018 au Dimanche 6 Janvier 2019

Relevés Hebdomadaires

23 signalements dont 15 "coordination/ODO Public" et 8 signalements "nez" d'intensité supérieure ou égale à 6 ont été recensés pour la période du 31/12/2018 au 06/01/2019 sur le périmètre Induslacq.

Mesures de polluants de la période

Les stations de mesure de polluants Atmo Nouvelle Aquitaine indiquent les informations suivantes :

La procédure d’information et recommandations à la population est déclenchée dès que les moyennes horaires glissantes de deux stations dépassent le seuil de 300 μg/m3 simultanément (avec un différé maximum de trois heures).

Source : Atmo Nouvelle-Aquitaine

Les concentrations de SO2 les plus élevées ont été relevées :

  • À MOURENX, le Vendredi 04/01/19 à 14h15 ( 290.2 µg/m³ )
  • À MOURENX, le Vendredi 04/01/19 à 13h00 ( 250 µg/m³ )
  • À LAGOR, le Vendredi 04/01/19 à 01h00 ( 114.6 µg/m³ )

Rappel des objectifs qualités : moyenne annuelle de 40 μg/m3 pour le SO2 et de 10 et 30 μg/m3 pour les PM2,5 et PM10 respectivement.

Signalements de la période

Signalements ODO Public Signalements ODO >=6 Signalements avec phénomènes gênants
(ODO >=6)
Signalements avec phénomènes gênants
(ODO Public)
Signalement ODO 4 et 5 Signalements >=6 confirmés par Nez formés
Lundi 31/12/2018 1 1 1 0 0 0
Mardi 01/01/2019 2 0 0 1 0 0
Mercredi 02/01/2019 1 0 0 1 0 0
Jeudi 03/01/2019 1 2 1 1 0 0
Vendredi 04/01/2019 4 2 1 3 0 1
Samedi 05/01/2019 4 0 0 1 1 0
Dimanche 06/01/2019 2 1 0 0 1 0
Total 15 6 3 7 2 1
Parmi 7 réponses
aux sollicitations

événements de la plateforme sur la période

Du Lundi 31/12/2018 au dimanche 06/01/2019

Le lundi 31/12/2018 un signalement évocant du DMS à été enregistré, malgré un fonctionnement normal de la station de traitement des effluents aqueux. Il est noté une  diminution significative du nombre de nuisances de type "DMS" que l'on attribue aux actions prises par les industriels à la STEB (pilote d’oxygénation, réduction des effluents et optimisation opératoires de l'unité DMSO d'Arkema).

Le vendredi 04/12/19, plusieurs évènements se sont déroulés ne permettant pas de conclure sur  un lien direct avec les différents signalements:

– Un violent incendie s’est déclaré ce vendredi peu avant 11 heures dans une grande bâtisse du bourg de Lagor, située au carrefour de la D111 (route de Vielleségure) et de la D5. Cet événement malheureux peut être à l’origine des signalements de Pyrazine (note odorante caractéristique de composés pyrogénés).

-La même journée, des émissions de SO2 plus importantes ont été enregistrées à la station Atmo de Mourenx. En effet, le démarrage de plusieurs unités en fin de semaine sur la plateforme Chempôle à Mourenx  a nécessité une prise en charge des effluents gazeux par la torche, ce qui a pu générer des nuisances olfactives se rapprochant des évocations comme « Egout/œuf pourri, soufre » de même qu’un enregistrement de  SO2 sur la station Atmo.

-De plus, l’installation URS d’Arkema a été arrêté le 04/01 pendant 3 heures suite à un incident technique. Ce qui a déclenché un recours momentané des deux torches de la plateforme Induslacq. Aussi des évocations de type « Egout/ Soufre/Cuisson/Œuf pourri »ont pu être ressentis sur ces créneaux.

Des signalements tout au long de la semaine  (sauf le 04/01)« Egout/ Soufre/Cuisson/Œuf pourri » peuvent se rapprocher d’un fonctionnement normal de la plateforme d’induslacq, odeurs dites « historiques »

Des signalements relevant des évocations de Pain biscuit ont été enregistrés le 05/01. Ils peuvent être rapprochés des activités de Vertex Bioénergy même si les installations fonctionnaient en marche normales

Période du 07/01/2019 au 13/01/2019

Rétia continuera son  activité de traitement des terres impactées du lot CD vers le lot CC  pour leur traitement par bio-décontamination. Malgré les précautions prises,  ce transfert de terres peut être la source de nuisances olfactives. Les rampes de brumisation sont arrêtées quand la  température est inférieure à 0°C pour éviter le gel et risque verglas sur les routes. Par contre, le canon canadien et canon tracteur (brumisation de neutralisant sur la zone impactée) restent actifs.

Vous souhaitez en savoir plus ?