Bulletin d'information Hebdomadaire Nuisances et odeurs N°177

N°177

Mardi 26 Octobre 2021


N°177Semaine du Lundi 18 Octobre 2021 au Dimanche 24 Octobre 2021

Relevés Hebdomadaires

20 signalements dont 5 "ODO Public" et 15 signalements "nez" d'intensité supérieure ou égale à 6 ont été recensés pour la période du 18/10/2021 au 24/10/2021 sur le périmètre Induslacq.

Mesures de polluants de la période

Les stations de mesure de polluants Atmo Nouvelle Aquitaine indiquent les informations suivantes :

La procédure d’information et recommandations à la population est déclenchée dès que les moyennes horaires glissantes de deux stations dépassent le seuil de 300 μg/m3 simultanément (avec un différé maximum de trois heures).
Source : Atmo Nouvelle-Aquitaine

Les concentrations de SO2 les plus élevées ont été relevées :

  • À MOURENX, le Samedi 23/10/21 à 18h30 ( 121 µg/m³ )
Rappel des objectifs qualités : moyenne annuelle de 50 μg/m3 pour le SO2.

Signalements de la période

Signalements ODO PublicSignalements ODO >=6Signalements avec phénomènes gênants
(ODO >=6)
Signalements avec phénomènes gênants
(ODO Public)
Signalement ODO 4 et 5
Lundi18/10/202131012
Mardi19/10/202111101
Mercredi20/10/202108500
Jeudi21/10/202101100
Vendredi22/10/202111100
Samedi23/10/202102200
Dimanche24/10/202101101
Total5151114

Source : Atmo Nouvelle-Aquitaine
Atmo Nouvelle-Aquitaine, en sa qualité d’animateur de l’observatoire des odeurs autour d’Induslacq, propose désormais un bulletin mensuel des odeurs autour de la plateforme Induslacq. Celui-ci vient compléter les informations opérationnelles délivrées par l’ASL Induslacq toutes les semaines et permet d’avoir une vision exhaustive de la situation odorante sur le bassin mois après mois. Pour consulter le bulletin mensuel des odeurs réalisé par Atmo Nouvelle-Aquitaine, merci d’aller sur le lien suivant :
https://www.atmo-nouvelleaquitaine.org/publications/bulletins-mensuels-des-signalements-olfactifs-autour-de-la-plateforme-induslacq-64

événements de la plateforme sur la période

Période du 18/10/21 au 24/10/2021:

La journée de mercredi 20/10 est marquée par neuf signalements allant de Maslacq, Lendresse, Abidos et Mourenx.

Les communes de Maslacq et Lendresse sont dans les mêmes couloirs de vent en partant de la plateforme Induslacq; effectivement, les odeurs véhiculées à Lendresse, peuvent arriver jusqu’à Maslacq, surtout avec le gave de pau qui longe les deux communes.

Aussi, le 20/10, dans la matinée à 3h, des odeurs dites « Autre » mélange de Pyrazine, Sulfurol et de notes soufrées ont été notifiées à Lendresse: le sulfurol en  lien avec l’activité de fabrication du Bioethanol, les notes soufrées en lien avec la Thiochimie de la plateforme.  Un autre signalement  de Pyrazine d’un nez à Maslacq à 7h35 la même matinée, lie plutôt ce composé à la combustion de soufrés. Les seules sollicitations des torches qui ont eu lieu dans dans la journée, se sont faites entre 12h et 12h40, non concomitant avec de la Pyrazine dite soufrée. De nouveau à 9h30, de la Pyrazine  est signalée à Lendresse,  probablement en lien avec le séchage des drèches de maïs pour la fabrication du Bioethanol sans conviction, car aucun torchage n’a eu lieu dans ces créneaux horaires.  Les signalements de pyrazine que les nez n’arrivent ni à raccrocher à des composés soufrés, ni au process de Bioethanol, sont peut-être dans un troisième cas à rapprocher d’autres sources probablement proches géographiquement.

Vers Mourenx, toujours dans la journée du 20/10, deux signalements (TBM et DMDS), sans doute en lien avec les activités industrielles locales. Les investigations n’ont pas abouties à préciser une source.

Les perceptions de TDM le long de la semaine deux fois mardi 19/10 et une fois mercredi 20/10, ne correspondent à aucun dysfonctionnement sur les unités de fabrication de la molécule. Le TDM était bien en synthèse toute la semaine chez Arkema, et a été utilisé pour préparer d’autres composés  non odorants, pourtant aucun évènement notable n’est concomitant avec ces signalements.

Les ressentis à Lendresse en lien avec les hydrocarbures sont sans doute à lier au chantier de réhabilitation de Retia, sur l’ancien puits LA 104 situé pas loin du GRL/PERL de Lacq.

Du gaz de ville à été perçu deux fois  le lundi 18/10 à 8h et le vendredi 22/10 à 8h30, tous localisés à Sarpourenx, au Nord de Maslacq.  Le THT qui est assimilé à du gaz de ville a suivi un cycle de synthèse sans fait notable. Rien n’explique ces odeurs sur ces deux journées. En termes d’ évocations, ces odeurs sont probablement à lier à d’autres composés soufrés proche olfactivement.

Vous souhaitez en savoir plus ?
Contactez-nous
Télécharger en version PDF
Télécharger