Bulletin d'information Hebdomadaire Nuisances et odeurs N°163

N°163

Mardi 20 Juillet 2021


N°163Semaine du Lundi 12 Juillet 2021 au Dimanche 18 Juillet 2021

Relevés Hebdomadaires

26 signalements dont 6 "ODO Public" et 20 signalements "nez" d'intensité supérieure ou égale à 6 ont été recensés pour la période du 12/07/2021 au 18/07/2021 sur le périmètre Induslacq.

Mesures de polluants de la période

Les stations de mesure de polluants Atmo Nouvelle Aquitaine indiquent les informations suivantes :

La procédure d’information et recommandations à la population est déclenchée dès que les moyennes horaires glissantes de deux stations dépassent le seuil de 300 μg/m3 simultanément (avec un différé maximum de trois heures).
Source : Atmo Nouvelle-Aquitaine

Les concentrations de SO2 les plus élevées ont été relevées :

  • À LACQ, le Mardi 13/07/21 à 00h45 ( 204.1 µg/m³ )
Rappel des objectifs qualités : moyenne annuelle de 50 μg/m3 pour le SO2.

Signalements de la période

Signalements ODO PublicSignalements ODO >=6Signalements avec phénomènes gênants
(ODO >=6)
Signalements avec phénomènes gênants
(ODO Public)
Signalement ODO 4 et 5
Lundi12/07/202105100
Mardi13/07/202114400
Mercredi14/07/202112110
Jeudi15/07/202121110
Vendredi16/07/202110011
Samedi17/07/202112100
Dimanche18/07/202106300
Total6201131

Source : Atmo Nouvelle-Aquitaine
Atmo Nouvelle-Aquitaine, en sa qualité d’animateur de l’observatoire des odeurs autour d’Induslacq, propose désormais un bulletin mensuel des odeurs autour de la plateforme Induslacq. Celui-ci vient compléter les informations opérationnelles délivrées par l’ASL Induslacq toutes les semaines et permet d’avoir une vision exhaustive de la situation odorante sur le bassin mois après mois. Pour consulter le bulletin mensuel des odeurs réalisé par Atmo Nouvelle-Aquitaine, merci d’aller sur le lien suivant :
https://www.atmo-nouvelleaquitaine.org/publications/bulletins-mensuels-des-signalements-olfactifs-autour-de-la-plateforme-induslacq-64

événements de la plateforme sur la période

Période du 12/07/2021 au 18/07/2021:

Sur le weekend de la semaine d'étude, il y a eu plusieurs signalements groupés, de choux à 23h10, de DMDS à 23h35, de DADS à 23h55 le samedi 17/07, et trois autres de DADS le dimanche 18/07 entre minuit et 19h25, en plus de la Pyrazine soufrée et de l’Ethylmercaptan la même journée. Ces nuisances odorantes ont alerté les industriels, qui ont fait une levée de doute intra plateforme et aussi autour de l’ unité DMDS le dimanche vers 00h30, vers 12h et sur l’installation de la STEB : Aucune anomalie n’a été observée, la seule odeur notable  est celle habituelle du bruit de fond de fonctionnement. En milieu d'apres-midi  du dimanche, la station a reçu des eaux chargées, qu'elle a pu traiter sans perturbation et suite à l'ajout d'oxygène supplémentaire dans le bassin biologique. Il n y a pas d’unité DADS et d’Ethylmercaptan sur la plateforme. Lors de ces signalements, on note tout de même une humidité élevée entre samedi et dimanche entre 77 et 91%, une vitesse de vent nulle à légère (0,9 à 2,7m/s) ne favorisant pas bien la dispersion et donc pouvant intensifier les perceptions.

 

Concernant les polluants, on denote un pic de SO2 enregistré sur la station ATMO Na à Lacq, le mardi 13/07/21 à 00h45 ( 204.1 µg/m³ ) s’expliquant par la sollicitation par sécurité des deux torches BP 4/1 et BP 4/3. A noter que l’URS était à l’arrêt plus de 15mn sur ce créneau horaire. Il n y a eu aucun dépassement règlementaire horaire de la valeur limite de 350ug/m3 et les signalements  en lien avec le torchage sur ce créneau (Pyrazine, SO2 irritant), n’ont pas été notifié lors de ce pic.

Du lundi 12/07 (16h40)  à mardi 13/07 (18h), des  ressentis notables  en pyrazine en lien avec l’activité de fabrication du Bioethanol (issu du séchage des drèches) localisés entre Lacq et Mourenx. Un doute subsiste sur l’origine des autres Pyrazine de la semaine : probablement un melange de composés soufrés avec des composés venant des procédés de Bioethanol.  

En outre, le "SO2 irritant" notifié à 22h le dimanche 18/07 est probablement en lien avec des résiduels en SO2 ou le fonctionnement de la plateforme Chempôle 64 car il n’a pas eu de torchage sur Induslacq du weekend.

 

 

Vous souhaitez en savoir plus ?
Contactez-nous
Télécharger en version PDF
Télécharger