hand-down

Bulletin d'information Hebdomadaire Nuisances et odeurs N°118

hand-up

N°118

Mardi 8 Septembre 2020


N°118Semaine du Lundi 31 Août 2020 au Dimanche 6 Septembre 2020

Relevés Hebdomadaires

18 signalements dont 9 "ODO Public" et 9 signalements "nez" d'intensité supérieure ou égale à 6 ont été recensés pour la période du 31/08/2020 au 06/09/2020 sur le périmètre Induslacq.

Mesures de polluants de la période

Les stations de mesure de polluants Atmo Nouvelle Aquitaine indiquent les informations suivantes :

La procédure d’information et recommandations à la population est déclenchée dès que les moyennes horaires glissantes de deux stations dépassent le seuil de 300 μg/m3 simultanément (avec un différé maximum de trois heures).

Source : Atmo Nouvelle-Aquitaine

Les concentrations de SO2 les plus élevées ont été relevées :

  • À LAGOR, le Jeudi 03/09/20 à 11h45 ( 144.7 µg/m³ )

Rappel des objectifs qualités : moyenne annuelle de 50 μg/m3 pour le SO2.

Signalements de la période

Signalements ODO Public Signalements ODO >=6 Signalements avec phénomènes gênants
(ODO >=6)
Signalements avec phénomènes gênants
(ODO Public)
Signalement ODO 4 et 5
Lundi 31/08/2020 0 2 2 0 0
Mardi 01/09/2020 2 0 0 0 2
Mercredi 02/09/2020 1 3 2 0 0
Jeudi 03/09/2020 4 0 0 0 0
Vendredi 04/09/2020 1 2 1 0 3
Samedi 05/09/2020 0 1 1 0 0
Dimanche 06/09/2020 1 1 1 1 0
Total 9 9 7 1 5

Source : Atmo Nouvelle-Aquitaine

Atmo Nouvelle-Aquitaine, en sa qualité d’animateur de l’observatoire des odeurs autour d’Induslacq, propose désormais un bulletin mensuel des odeurs autour de la plateforme Induslacq. Celui-ci vient compléter les informations opérationnelles délivrées par l’ASL Induslacq toutes les semaines et permet d’avoir une vision exhaustive de la situation odorante sur le bassin mois après mois. Pour consulter le bulletin mensuel des odeurs réalisé par Atmo Nouvelle-Aquitaine, merci d’aller sur le lien suivant :
https://www.atmo-nouvelleaquitaine.org/publications/bulletins-mensuels-des-signalements-olfactifs-autour-de-la-plateforme-induslacq-64

événements de la plateforme sur la période

Période du 24/08/20 au 30/08/20

Dans la semaine, différentes odeurs ont été signalées pour la plus part « Soufrés ». Comme le TDM, les matinées du lundi et vendredi toujours proche de la rocade sud-ouest de la plateforme faisant penser aux odeurs des stockages du Parc à déchets (qui attendent d’être acheminés vers des centres agréés). Les autres composés soufrés peuvent se rapprocher du bruit de fond de la plateforme comme le DMS pour la STEB ressenti le vendredi au sud de la plateforme.

Par ailleurs, une élévation de la température augmente la remise dans l’air du composé qui était adsorbé sur une particule, et donc une augmentation de l’impact odorant. A humidité similaire (semaine 35 et 36), ce sont les composés diffusés à température plus élevée qui seront perçus le mieux. La semaine 35 (T°: 17-24°C  humidité :70-80%, vitesse : 2,5m/s), la température était plus élevée et une vitesse de vent plus grande que la semaine 36   (T° : 10,8-13°C, humidité: 73- 90%, vent: 0,5m/s à 1,2m/s). Avec une marche des unités à l’identique que la semaine précédente (non optimale), mais avec des conditions  météorologiques distinctes, il y a eu moins de ressentis pouvant provenir de BSO (8 signalements de Nez + 4 du Grand public en semaine 35 contre 1 signalement de Nez + 2 Grand public  en semaine 36). Cela montre l’importance des conditions météorologiques dans la perception des notes olfactives potentiellement émises par BSO (en général sulfurol, pyrazine, cuisson, pain/biscuit).

Du « Phénol » a été ressenti 2 fois dans la semaine (mardi 11h10 et mercredi 10h35). Aucun rapprochement n’a été trouvé par rapport aux activités industrielles, mais des investigations sont en cours.

Du THT, similaire à du gaz de ville a été perçu deux fois, au sein de la plateforme de Lacq et à Arance le vendredi à 9h30 et 12h10. Les installations de production de THT sont arrêtées depuis le 23 août 2020, ce qui peut soit sous-entendre une autre source de gaz extra plateforme, soit que les perceptions soient celles d’un autre composé soufré proche olfactivement.

Vous souhaitez en savoir plus ?