hand-down

Bulletin d'information Hebdomadaire Nuisances et odeurs N°102

hand-up

N°102

Mardi 19 Mai 2020


N°102Semaine du Lundi 11 Mai 2020 au Dimanche 17 Mai 2020

Relevés Hebdomadaires

28 signalements dont 8 "ODO Public" et 20 signalements "nez" d'intensité supérieure ou égale à 6 ont été recensés pour la période du 11/05/2020 au 17/05/2020 sur le périmètre Induslacq.

Mesures de polluants de la période

Les stations de mesure de polluants Atmo Nouvelle Aquitaine indiquent les informations suivantes :

La procédure d’information et recommandations à la population est déclenchée dès que les moyennes horaires glissantes de deux stations dépassent le seuil de 300 μg/m3 simultanément (avec un différé maximum de trois heures).

Source : Atmo Nouvelle-Aquitaine

Les concentrations de SO2 les plus élevées ont été relevées :

  • À LACQ, le Lundi 11/05/20 à 10h00 ( 365.7 µg/m³ )
  • À LACQ, le Lundi 11/05/20 à 12h30 ( 357.6 µg/m³ )
  • À LACQ, le Lundi 11/05/20 à 05h45 ( 340.7 µg/m³ )

Rappel des objectifs qualités : moyenne annuelle de 50 μg/m3 pour le SO2.

Signalements de la période

Signalements ODO Public Signalements ODO >=6 Signalements avec phénomènes gênants
(ODO >=6)
Signalements avec phénomènes gênants
(ODO Public)
Signalement ODO 4 et 5 Signalements >=6 confirmés par Nez formés
Lundi 11/05/2020 0 2 1 0 0 0
Mardi 12/05/2020 0 1 1 0 1 0
Mercredi 13/05/2020 2 2 2 2 1 0
Jeudi 14/05/2020 3 7 6 3 0 0
Vendredi 15/05/2020 2 2 2 2 0 0
Samedi 16/05/2020 0 4 3 0 0 0
Dimanche 17/05/2020 1 2 2 1 0 0
Total 8 20 17 8 2 0
Parmi 0 réponse
aux sollicitations

événements de la plateforme sur la période

Période du 11/05/20 au 17/05/20

Dans la semaine, on note plusieurs pics de SO2. Ces pics sont répartis surtout sur lundi et ensuite en fin de semaine de vendredi à dimanche. La valeur la plus élevée est relevée à 365,7 µg/m3 le lundi 11/05 à 10h à la station ATMO NA de Lacq. Cette valeur ne constitue pas un dépassement de la valeur seuil réglementaire. La présence de SO2 dans l’air est la conséquence de l’arrêt réglementaire de l’URS. En effet, les effluents gazeux destinés à un traitement par l’URS ont été par sécurité basculés majoritairement sur la torche BP 4/1 (ARKEMA) et minoritairement sur celle BP 4/3 (SOBEGI).

Les évocations égout/Œuf pourri/Soufre et plastique brulé, gaz de ville sont probablement liées aux événements plateforme (cités ci-dessus) ou au bruit de fond de celle-ci.

La « Note cible », proche olfactivement du Nonanal, a été décrite  cinq fois sur neuf signalements « Autre ». Cette note a été perçue entre lundi et la fin de semaine (vendredi, samedi et dimanche) intra-plateforme et à proximité d’une habitation de la plateforme. Le reste des signalements classés « Autre » fait état de mélanges de soufrés indéfinissables. Aucun fait marquant ne s'est produit chez l'industriel TORAY CFE pouvant expliquer une amplification de son marquage olfactif à des moments précis.  En outre, le sens du vent (provenance d’Ouest majoritairement) et sa faible vitesse (1,3m/s en moyenne) peuvent expliquer la perception de la note olfactive caractéristique (note cible) à l’extérieur de la plateforme durant la semaine. Un vent léger peut augmenter la persistance des perceptions de certaines notes odorantes, y compris sur de longues périodes. A noter que la configuration topographique du secteur (bas de Lacq) peut être propice à une accumulation de notes odorantes, sans qu’il ait des faits industriels notables.

L’industriel BSO a repris son fonctionnement de marche normale depuis la journée de mardi 14/05.

Vous souhaitez en savoir plus ?